Apprendre à maitriser son souffle

Que vous soyez coureur, nageur, skieur de fond, chanteur… il est primordial d’apprendre à maîtriser son souffle ! 

A première vue, travailler sur sa respiration est une tâche relativement simple, et pourtant ! Cela demande régularité, patience et surtout concentration. Alors aujourd’hui on vous donne toutes nos petites astuces pour vous aider, vous les chanteurs et chanteuses en herbe, à vous perfectionner avec de nouvelles techniques vocales pour mieux respirer.

Ça vous tente ? 😉

Utilisez votre diaphragme 

Chanter est avant tout une histoire de respiration (retenez-ça !). Effectivement, sans une bonne maîtrise de sa respiration, il est compliqué de tenir une note en musique ou bien de gérer le rythme d’une chanson. 

Beaucoup l’ignorent mais lorsqu’on chante, nos cordes vocales ne forcent pas vraiment. Tout se fait grâce à notre diaphragme et un phénomène d’inspiration et d’expiration dont nous n’avons parfois même pas conscience ! 

Et oui, une bonne technique pour chanter sans vous déchirer les cordes vocales consiste à mieux utiliser votre diaphragme pour propulser l’air de vos poumons. C’est en rejetant l’air que le son de votre voix est ainsi amplifié. Fini les gorges irritées et la voix qui déraille le lendemain matin. Chez Wiplay on pense que bien chanter c’est déjà prendre soin de soi, et pour cela autant commencer par éviter la fatigue vocale 🤒. On vous propose même des master class chant sur ce thème !

Réalisez des exercices de respiration, RÉGULIÈREMENT !

Pour gagner en technique, rien ne vaut les exercices de respirations. Il est capital de prendre dès le début des habitudes qui vous permettront de muscler davantage votre diaphragme. Attention, les exercices de respirations ce n’est pas que lors des cours, mais bien quotidiennement ! 

Est-ce que quand vous étiez petits, vous aussi, vous adoriez souffler dans votre sirop avec votre paille parce que ça créait plein de bulles qui éclaboussaient de partout ? Personnellement, c’était une véritable passion pour embêter tout le monde à table 😊. Vous devez vous demander pourquoi je vous parle de ça… tout simplement car c’est une technique très efficace en chant. D’ailleurs ça fait partie des consignes de préparation avant un 1er cours pour nos élèves !

Le protocole à suivre : prenez une paille et soufflez dans un verre d’eau ou de sirop (peu importe, tant que c’est un liquide bien fluide). Lors de l’expiration, accompagnez la création de vos petites bulles en faisant vibrer vos cordes vocales pour sortir un son. Seconde étape, continuez à souffler mais cette fois-ci sans faire de bruit. Essayez d' envoyer le même débit d’air que ce soit avec ou sans son. Pour vérifier, c’est facile, les bulles doivent être aux mêmes nombres du début à la fin de l’exercice. Enfin, faites-le en entonnant une mélodie. Là, je sens que vous êtes en train de vous demander comment cet exercice aide à gérer son souffle ? C’est tout simple : il fait travailler votre pharynx et permet donc indirectement d’assouplir vos cordes vocales. 

Autre petit exercice, la technique du briquet. Qu’est-ce que c’est difficile de tenir de longues notes, de soutenir d’interminables phrases, sans s’essouffler, sans faiblir. Alors retenez bien cette technique super efficace qui vous permettra d’apprendre à gérer votre débit d’air. 

Le protocole à suivre : dans un premier temps, gonflez vos poumons avec un maximum d’air. Puis, munissez-vous d’un briquet que vous allumez à distance raisonnable de votre bouche. Soufflez dessus progressivement, le plus doucement possible ! L’objectif étant de ne pas éteindre la flamme malgré votre souffle. N’oubliez pas de répéter cet exercice régulièrement et de vous chronométrer afin de mesurer vos progrès. Encore une bonne technique vocale pour muscler votre diaphragme, qui sera bientôt plus galbé que vos biceps 🦾.

Choisissez toujours une bonne posture 

Au cas où vous l’ignorez encore, respirer courbé bloque l’expiration de l’air en impactant considérablement la qualité de votre souffle, celui-ci se retrouvant coupé. Il est donc essentiel de se tenir droit lorsque vous chantez pour faciliter le chemin de l’air. En effet, en vous positionnant droit, vous en inspirez nettement plus. Ainsi, vous serez davantage endurant pour chanter vos morceaux favoris.

La posture idéale : dos droit, torse droit, épaules détendues en arrière. Pas bien compliqué ! 😉

Ouvrez la bouche ! 

On veut voir vos amygdales ! Eh oui, plus vous ouvrez la bouche, plus l’air circule… ça parait logique non ? 

Pour vous donnez un ordre d’idée concernant le degré d’ouverture de votre bouche sans vous déboîter la mâchoire, c’est comme pour le bâillement. C’est-à-dire ouverte un maximum tout en étant détendue. Veillez à ne pas forcer sur vos muscles !

Petit exercice : imaginez-vous avec une balle de ping-pong coincée dans votre gorge et tentez de chanter, de faire vos vocalises. Pssst… bien entendu n’essayez pas de coincer une balle dans votre gorge si vous ne voulez pas finir aux urgences avec une trachéotomie :)

Apprenez à articuler

Lorsque vous articulez, votre bouche s’ouvre davantage et encore une fois le chemin de l’air est facilité… et articuler est essentiel pour la compréhension des paroles ! J’imagine que lorsque vous chantez, que vous écrivez vos morceaux, c’est aussi pour que le public entende ce que vous avez à lui dire. Alors faites fonctionner votre mâchoire, c’est votre meilleure alliée pour cela !

Pour vous entraîner : lisez votre texte à voix haute avant de commencer à vouloir le chanter. Imprimez vos paroles… Cette technique est évidemment super efficace pour retenir les paroles d’une chanson, mais elle permet aussi de repérer, en griffonant votre document, les passages qui vous demandent plus d’attention ! Voilà une autre consigne que nous donnons souvent aux élèves qui souhaitent débuter le chant ou se perfectionner.

Pas bien compliquée, et pourtant, elle est la source de beaucoup d’erreurs, et notamment de paroles qui se transforment en yaourt. 

Economisez votre air 

Contrôler sa respiration, son débit d’air, permet également d’économiser son oxygène. Economiser son oxygène est ultra important… j'imagine que vous n’avez pas envie de vous retrouver à ne plus pouvoir sortir un son en plein milieu d’une phrase car vous n’avez plus d’air, n’est-ce pas ? 

Alors pour vous aider, voici un petit exercice : commencez par inspirer durant 4 secondes, puis expirez pendant 4 secondes en prononçant la lettre « S ». Là, c’était la partie facile. Après avoir réalisé cette étape, inspirez de nouveau durant 4 secondes, mais cette fois-ci lors de l’expiration, tenez 8 ou 10 secondes, toujours en prononçant la lettre « S ». Le but de cet exercice étant de réduire de plus en plus le temps d’inspiration tout en rallongeant le temps d’expiration. Allez, entraînez-vous ! 

Et quoi d’autre, docteur ? 

Évidemment, la respiration ne fait pas tout : si vous avez envie d’apprendre à chanter, on ne pourra pas en un article de blog faire le tour de toutes les techniques vocales… car tout dépend de votre objectif : comment apprendre à chanter juste ? comment chanter dans les aigus ? Comment apprendre à poser sa voix ? Comment chanter les bonnes notes ?

Et d’ailleurs, apprendre à chanter, et mieux, à chanter juste, ne se résume pas à maîtriser des techniques vocales, loin s’en faut. Développer sa musicalité et son bien-être par exemple sont aussi des objectifs majeurs pour tout chanteur ou chanteuse qui se respecte… car croyez-nous, quand vous chanterez, cela s’entendra !

Développer son bien-être par la musique ? Et oui, chers chanteuses et chanteurs, n’hésitez pas également à vous intéresser à cette thématique majeure (ah, les relations entre le chant, le corps et l’esprit !) et par exemple à réaliser des exercices de méditation. D’ailleurs vous pouvez retrouvez diverses petites astuces dans d’autres articles de Blog : Chanter en toute sérénité & 5 commandements pour vaincre son stress

Moi qui était un peu malade en commençant à écrire cet article, j’ai l’impression d’avoir désormais les bronches débouchées :) : l’air circule à son apogée ! Plus sérieusement, ces petites techniques sont ultra-simples à mettre en place et super efficaces. Alors n’attendez plus pour les essayer ! 

Pssst… si certaines techniques ne vous correspondent pas, ne marchent pas spécialement sur vous, demandez conseil à nos profs durant vos cours de chant. Ils ont encore tout un tas de petits conseils sympas en réserve 😉. Et pour prendre des cours de chant, c’est quand même pas compliqué : vous choisissez votre formule et on vous rappelle pour planifier vos cours…

Elle est pas belle la vie ?

Laisser un commentaire