5 commandements pour vaincre son stress quand on est musicien

Olala plus l’heure approche, plus je commence à être stressé(e), j’ai les mains moites, le cœur qui s’emballe et les jambes qui tremblent …. Et si je ne me souvenais plus de rien ?

Vous avez l’impression de vous reconnaître dans cette phrase ? C’est normal, voici la phrase qui a déjà été répétée au moins une fois par nous, les 7 milliards d’êtres humains.

 

Nos 5 commandements anti-trac

Que vous soyez étudiant, sénateur, pompier, agriculteur ou dans le cas présent  musicien, vous avez forcément déjà été confronté(e) à une situation de stress. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous sommes ici pour vous filer tout un tas de petits conseils anti-trac afin de gérer au mieux ce stress envahissant, asphyxiant. Fini les : “Et si je me plante devant tous ces gens ? Oh non…” ou encore “je suis nul, je suis nul, ça va mal se passer”

 

1er commandement : Déculpabiliser 

Vous devez-vous déjà vous dire : « Hein, c’est ça qui va m’aider à gérer mon stress ? Je voulais de vraies solutions moi ! Des choses concrètes, à appliquer ! ». Soyez patient et écoutez-moi. C’est par là que tout commence. 

Le trac c’est quoi ? 

Le trac est un réflexe naturel du cerveau. Au cours de l’évolution, ce mécanisme destiné à la survie dans le milieu naturel a été transposé dans notre contexte contemporain, avec un stress plus physiologique, plus abstrait, plus durable.

Tout le monde y est exposé, même si les manifestations peuvent varier en intensité.

Votre dernière répétition avant le concert s’est mal passée ? Plein de musiciens se reconnaîtront dans ce syndrome. Si cela  vous arrive, est-ce que cela fait de vous subitement un mauvais musicien ? Est-ce une preuve que vos créations travaillées 1000 fois dans les répètes précédentes ne sont subitement plus au point ? Non, évidemment ! C’est juste… le stress.

Idem : vous êtes stressé(e) quand vous entrez sur scène ? C’est Nor-mal… tous les artistes qui font de la musique ont connu cela !  Vous n’êtes pas le premier à vous imaginer mille et un scénarios catastrophiques ! Alors dites-vous juste une chose : vous n’êtes pas nul ! Vous êtes simplement stressé(e) ! Déculpabilisez !

homme au milieu valises

2ème commandement : Relativiser

Que ce soit Frédéric Chopin, Vladimir Horowitz, Paul McCartney ou encore Maria, tous ces musiciens ont souffert du trac. Le trac n’épargne personne. Que vous soyez accompagné(e) ou non, le stress est toujours là. Donc je vous conseille plutôt d’apprendre à le gérer, l’accepter, l’appréhender… car malheureusement ça n’arrivera pas qu’une fois ! 

En un mot : relativisez ! Vous êtes en concert et tout commence mal. Pas de retour sur scène : vous ne vous entendez pas bien. Le son n’est pas top. Votre voix n’est pas posée ou vos gestes encore mal assumés… Quel stress ! Et pourtant il va falloir chauffer la salle… Alors plutôt que de vous soucier de ce qui ne marche pas, pourquoi ne pas tout simplement prendre plaisir ? Regarder votre public, communiquer avec lui. Vous amuser. Bouger. Rien de mieux pour faire passer votre stress au second plan !

En une phrase : amusez-vous, exprimez-vous, soyez naturel(le) et profitez de l’instant malgré tout ! 

femme très souriante

3ème commandement : Faites du temps votre allié

Rien ne sert de remettre en question toute sa vie la veille au soir de votre prestation, de votre audition, de votre concert… En effet, le stress se travaille bien avant. Apprendre à gérer son stress doit devenir une habitude quotidienne, la régularité c’est la clé ! 

Chaque artiste a sa technique pour se relaxer -d’innombrables musiciens de premier plan aiment passer par le “petit verre” -ou la “grosse bouteille” :) avant de rentrer sur scène ! Alors sans rentrer dans l’alcoolisme, vous avez plein de solutions à votre disposition!

Quelques techniques en vrac :

  • Apprendre à contrôler sa respiration.

Effectivement, lorsqu’on est stressé(e), l’un des principaux symptômes est : le cœur qui palpite, qui s’emballe et ainsi la respiration qui s’accélère ou se coupe peu à peu.

La solution : télécharger des applications de cohérence cardiaque. La cohérence cardiaque est une pratique personnelle de la gestion du stress et des émotions via les phénomènes d’inspiration et d’expiration. Savoir respirer, c’est améliorer son aptitude à combattre le stress. 

Le top 3 des meilleures applis : 1. Respi Relax, 2. Heart Rate +, 3. Cardio Zen.

  • Méditer

Méditer est une technique très efficace pour se détendre, se relaxer. La méditation c’est la gymnastique de l’esprit. Cette gymnastique a pour but d’aider notre esprit à faire abstraction de toutes nos pensées nuisibles et superflues. 

Le top 3 des meilleures applis : 1. Petit Bambou, 2. Mind, 3. Insight Timer.

  • Faire du sport

Oui, oui, le sport aide à se détendre car c’est en se défoulant qu’on se vide l’esprit. Selon moi, une des meilleurs choses est de prendre l’air ! Sortez courir (et pour les moins sportifs : marcher). 

femme qui médite

4ème commandement : Écouter de la musique

Avant de jouer sur scène, quoi de plus efficace que… d’écouter de la musique ? C’est une valeur sûre pour se détendre mais surtout amener le positif. En effet, écoutez les musiques que vous aimez, celles qui vous mettent de bonne humeur. Ainsi, en écoutant sa meilleure playlist, les meilleurs souvenirs remonteront ! Alors à vous écouteurs 🎧

PS : sur notre Instagram Wiplay_Music, retrouvez régulièrement une sélection de musiques pour apporter joie et bonne humeur à votre quotidien.

homme bord de l'eau

5ème commandement : Faites-vous confiance 

Pour finir, j’aimerais vous dire que la clé c’est la confiance. Vous travaillez depuis des semaines votre prestation ? Alors ayez confiance en vous ! Vous ne vous sentez jamais assez prêt(e) ? C’est normal ! On veut toujours être au max du max de toute façon, mais après plusieurs jours, semaines d'entraînements, ne vous inquiétez pas, vous êtes déjà au top… rien ne sert de douter ! 

Belle journée à tous… en musique et sans stress ! 😎

Laisser un commentaire