Apprendre à lire la musique

Oh ?! Vous étiez entrain de vous décourager ? Vous alliez abandonner ? 

J’ai entendu votre appel à l’aide !!! Et ne vous inquiétez pas j’arrive justement à temps pour vous filer tous mes petits tips 😉

 Courage, vous allez voir, ce n’est pas si compliqué …

Par où commencer ?

Vous qui voulez devenir un bon guitariste, pianiste, violoniste ou encore batteur … vous qui voulez devenir musicien quoi ! J’ai très envie de vous poser une question : faites-vous partie de ces personnes qui détestent le solfège et pensent qu’apprendre à lire la musique est inutile ?

Ah, le solfège…Ahah, la lecture des notes… un sujet poil à gratter par excellence qu’on adooooooooore aborder chez Wiplay. 

Alors d’abord, répondez honnêtement !

Si vous répondez oui , sachez que j’ai une infinie tendresse pour vous, et en même temps une profonde envie de vous secouer les plumes !!! Je m’explique 😅. S’il y a bien un lieu commun en musique, c’est de dire que le solfège est rébarbatif. Rend la musique élitiste. Réservée à une caste d’initiée.

Alors posons-nous une question : pourquoi entend-on cela ? Car honnêtement, mettons un peu d’intelligence dans le sujet : n’est-ce pas merveilleux de s’imprégner de la musique d’un artiste telle qu’il l’a écrite ? N’est-ce pas extraordinaire de sortir de son pré-carré musical grâce à une partition, en allant emprunter d’autres chemins que ceux qu’on a l’habitude de jouer ? N’est-ce pas excitant d’entrer dans un nouvel univers musical, parfois dans une autre culture ou même de voyager musicalement dans un autre pays, juste en ayant le plaisir de découvrir des notes et rythmes délicieux qu’on n’aurait jamais imaginés nous-mêmes ??? Et quand on est parfait débutant, n’est-ce pas gratifiant en lisant de révéler sous ses doigts une mélodie qu’on adore ???

Chez Wiplay, on pense une chose toute simple : qu’on soit débutant ou avancé, savoir lire la musique est une superbe ressource qui, si elle n’est pas indispensable dans l’absolu -combien d’entre nous ne jouent qu’à l’oreille- restent un beau cadeau à s’offrir pour aller plus loin !

Alors vous me direz, comme dans le language, on peut apprendre à parler par soi-même, connaître plein de mots qu’on a appris par pure reproduction de nos parents chéris, et communiquer parfaitement dans la vie courante. Mais ça ne vous manquerait pas, vous, de ne pas pouvoir lire des choses passionnantes sur des sujets qui vous attirent ? Ne pas pouvoir vous évader avec un bel article ? Ne pas être bouleversé de temps à autre avec un roman émouvant ? Ne pas pouvoir comprendre de choses complexes et toucher à des subtilités qui dépassent votre intellect limité d’homo sapiens ? 😁

Et bien la musique, c’est pareil !!! Bien sûr, vous pouvez tout jouer à l’oreille, et Dieu sait si chez Wiplay on vous encourage avant tout à développer votre oreille et votre musicalité !!! Mais sincèrement, pourquoi vous priver du reste de l’équation ? Car savoir lire la musique, croyez-moi, fait partie des choses qui faciliteront votre apprentissage et feront de vous un beau musicien ! 

Alors vous me direz, si le solfège est autant détesté, c’est qu’il y a forcément un peu de vrai ! Remettons les choses dans l’ordre et les pieds dans le plat : bien d’accord pour dire que l’apprentissage de la musique a été trop souvent fait à l’envers… mais ne serait-ce pas seulement un “petit” souci de méthode :) ? Car oui, disons-le franchement :  combien d'enfants ont mangé des quantités de notes avec de savoir jouer le moindre morceau de musique ? Combien d’amateurs manquant de sens du rythme se sont vus infliger des explications infinies sur la valeur des rondes, des croches, des sextolets… avant même d’avoir simplement essayé de ressentir le rythme de leur morceau préféré en claquant des doigts ? J’en passe et des meilleures !

Alors retenez une chose : chez Wiplay, on pense une chose toute simple : apprendre, c’est d’abord ressentir. Car on apprend d’abord par les émotions. Et c’est aussi expérimenter par soi-même. Car en jouant, on fait des erreurs, et en faisant des erreurs on progresse. Car on a besoin de comprendre ce qui ne va pas pour passer l'écueil.

Tiens, tiens… et si à un moment donné, vous avez besoin de comprendre un truc dans votre vie, vous faites quoi vous ? Option 1 : vous faites une prière assis en tailleur en attendant que ça vienne. Option 2 : vous allez voir un sage. Parfait si vous en avez un sous la main 😆. Option 3 : vous apprenez les lettres de l’alphabet, et avec elles vous apprenez des mots, et avec ces mots vous formez des phrases, et avec ces phrases que vous comprenez désormais vous lisez un bon livre plein de belles choses que vous irez chercher tout naturellement car vous en avez besoin !

Et si les lettres étaient des notes ? Et si les phrases étaient des mélodies ? Et si les partitions étaient de beaux livres ? 

CDFD !!!

pexels-pavel-danilyuk-7802291-(1)-PH

Passer de la contrainte au plaisir

Alors ne vous inquiétez pas, l’équipe Wiplay est là pour vous aider, vous épauler et vous encourager durant tout votre apprentissage.

Si vous souhaitez apprendre à lire la musique parfaitement, facilement et rapidement -peu importe l’instrument que vous jouez- alors nos profs peuvent vous accompagner de façon ludique pour atteindre votre objectif, sans prise de tête ! Attendez on n’est quand même pas là pour vous faire des nœuds au cerveau 😀

Quelques conseils pour vous aider…

C’est sûrement bête à dire mais il faut savoir que quand on veut lire une partition, on sollicite 3 organes qui travaillent en étroite collaboration : nos yeux, nos mains et notre cerveau ! En effet, nos yeux alternent entre les partitions et nos mains. Le cerveau, quant à lui, reconnaît les notes. Et hop … coup de baguette magique ✨, les notes se transforment en son par l’intermédiaire de nos mains.

Un mécanisme un peu complexe qui peut aisément s’acquérir sous réserve de suivre quelques conseils…

Conseil 1 : commencer par les bases

Tout commence par l’apprentissage des connaissances de base : le nom des notes de musique, ou des symboles. Dit comme ça j’avoue que ça parait encore fois complétement idiot mais, par exemple un enfant qui apprend à lire ne commence pas par “le rouge et le noir”, avec ses 8000 pages et sa taille d’écriture proche de 3. (non, non ce livre ne m’a pas du tout traumatisée …). Il commence où ? Par les notions de base. Donc commencer par des petits exercices simples n’est pas complètement idiot.

Conseil 2 : reconnaître visuellement les notes …

Commençons par la notion de portée. La portée, comme son nom l’indique « porte les notes » sur 5 lignes différentes, de bas en haut. Comme vous le savez, il y a 7 notes de base à connaître: Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si et hop on repart pour un tour avec Do. Sur une batterie, certaines de ces notes -et d’autres symboles- sont également utilisés pour représenter ce qui doit être joué. Donc la base, c’est déjà visuellement de reconnaître ces notes ou symboles, et mieux, savoir les relier mentalement à un emplacement sur son instrument.

Pour cela, quel que soit votre instrument, sachez que le piano est un ami inestimable : contentez-vous de le regarder et de repérer les notes sur le clavier… pour bien associer une note à un emplacement. On part du grave jusqu’à tendre vers l’aigu, on nomme les notes, et à l’inverse, on redescend, c’est-à-dire de la note la plus aiguë à la plus grave. On s’amuse à verbaliser des petites phrases et des formules magiques au gré de ses envies… et sans s’en rendre compte on ancre dans notre cerveau toutes les ressources pour mieux lire naturellement !

Conseil 3 : chanter …

Le chant est notre 1er instrument. Quoi de plus naturel de chanter ?

Alors sachez que si en plus vous prenez la peine de chanter vos notes en même temps que vous les jouez, c’est kiss et kool 😉. Votre cerveau vous remerciera infiniment : encore une fois, vous mettez en place des connexions automatiques et l’incitez à ressentir chaque note… qu’il pourra ensuite aisément traduire en un petit mouvement de doigt ! Et hop ! Vous n’avez jamais remarqué qu’il suffit à certains musiciens d’entendre une mélodie pour la reproduire ? Ils utilisent le même mécanisme !

Pour développer votre sens du rythme et votre lecture rythmique, c’est pareil. Dire 1 é 2 é 3 é 4 est à la portée de tous non ??? Et bien bonne nouvelle : vous avez appris à ressentir des croches ! On a plein plein d’exercices ludiques à vous proposer de ce type, alors si vous êtes convaincus de ne pas avoir l’oreille ou le sens du rythme, venez nous voir !

Conseil 3 : anticiper

Pour lire plus rapidement une partition, un conseil : anticipez ! Bah oui, pourquoi n’essaieriez-vous pas de pose vos yeux sur les notes à venir, et non celles que vous êtes en train de jouer. Votre oeil peut avoir en permanence un temps d’avance, et cela vous sera bien utile pour gagner en fluidité. On vous proposera bientôt de nouveaux exercices sur notre plateforme pour cela !

Conseil 4 : utiliser toutes les astuces visuelles et ludiques…

Au nom de quoi nous passerions-nous de ces astuces ? Ce n’est pas assez “sérieux” peut-être ? Alors moi je vous le dis : j’adoooooore accompagner un enfant en associant une note à un crocodile, et une autre à un tigre. J’adore donner des repères visuels simples à un adulte qui me dit ne jamais arriver à lire les notes aiguës, en lui montrant par exemple que le haut de la clé de sol… est un sol ! Difficile de l’oublier non ? Ou en jouant avec les “notes voisines” pour apprendre à toute vitesse… Ce serait trop long d’expliquer toutes les astuces existantes, mais encore une fois, si vous souhaitez gagner en aisance de lecture, demandez à nos profs… ils ont une trousse à outils d’astuces pleine pour vous, qu’ils ouvriront avec plaisir lors de vos cours, en fonction de vos difficultés propres !

Conseil 5 : utilisez les bons supports !

La lecture passe par l’acquisition d’automatismes. Et ces automatismes s’acquièrent de diverses façons que ce soit via des dictées, de l’écriture ou bien l’utilisation d’applications.  

  • La dictée : placez une partition devant vous et lisez toutes les notes de gauches à droites, à haute voix. Tout simple mais efficace !
  • L’écriture : écrivez vos noms de notes sur votre partition. Et comme par magie, après quelques pages vous n’aurez plus besoin de compter les lignes ! 
  • Les applications : avec la plateforme Wiplay vous disposez de pleins d’exercices qui permettent de lancer une partition dynamique. Ca veut dire quoi ? Tout simplement que les notes défilent au fil du tempo du morceau. Idéal pour “verbaliser” vos notes puis vérifier ! Plein d’applications existent également, comme Music Tuto, ClefTutor et bien d’autres
  • Les vidéos (via Youtube, ou dans notre plateforme :) pour les plus fainéants… Voilà 2 exemples qu’on aime bien, car hyper faciles et accessibles à tous, pour parvenir à lire la musique à la vitesse de la lumière 😎: 

     https://www.youtube.com/watch?v=RzxgfCds_uQ 

    &

    https://www.youtube.com/watch?v=eIRhynU5G1Y

pexels-cottonbro-4709832

Pour résumer tout ça, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas lire la musique 😶 Admettez qu’avec un tout petit peu de bonne volonté ce n’est pas sorcier !!! Encore une fois, si vous voulez devenir musicien, apprendre à lire la musique ne peut que vous aider et faciliter votre apprentissage. Donc rien ne sert d’attendre (je vous vois, tous les procrastinateurs là…) vous avez tout à portée de vos yeux et de vos oreilles…

Et si malgré tout ça vous vous sentez encore l’âme d’un amant éploré éconduit au milieu du désert, n’oubliez pas que chez Wiplay, nos profs sont prêts à vous remonter le moral et à vous accompagner à tout moment ! 

 

Alors envie d’un petit coup de boost et de motivation ? Contactez-nous et c’est parti ! 🎼

 

Laisser un commentaire