Préinscriptions 2024

Comment améliorer l’indépendance de ses mains au piano ?

Lorsqu'on débute le piano, on se retrouve forcément confronté assez tôt à la problématique de l'indépendance des mains. Chaque main se retrouve à devoir jouer des notes et des rythmes différents en même temps, et ça, ce n'est pas très habituel pour notre cerveau ! Pas de panique, d'autres pianistes sont passés par là avant vous et ont trouvé des moyens d'exercer leur cerveau à dissocier et coordonner leur main. Patiente, persévérance et méthodologie seront vos meilleurs amis pour arriver à passer cette difficulté technique et découvrir les plaisirs de l'apprentissage du piano ! 

Apprendre à jouer du piano, c'est facile ?

Bien qu'apprendre le piano semble parfois insurmontable pour les amateurs de piano qui hésitent à se lancer, c'est en réalité un apprentissage plutôt accessible pour des personnes de tous les âges. Tout le monde n'aura pas la même courbe d'apprentissage car certains exprimeront peut-être plus de facilité, mais ce qui va déterminer la difficulté de votre apprentissage, c'est avant tout la manière dont vous allez l'appréhender !

La clé réside dans la régularité de la pratique ainsi que dans l'approche pédagogique. Pourquoi ? Car avec une bonne méthode de piano, de bonnes ressources, et une pratique régulière, vos progrès seront fulgurants, votre motivation sera boostée à son maximum et votre pratique instrumentale sera avant tout un moment de plaisir. Et lorsqu'on prend du plaisir à apprendre le piano, les défis qui s'imposent à nous ne semblent plus si terrifiants !

La grande difficulté des pianistes débutants : la coordination des mains

Une des grandes difficultés qui se présente pour un pianiste débutant réside dans la coordination des mains. Le piano est un instrument polyphonique où chaque main joue un rôle distinct dans la création de la mélodie et de l'accompagnement. Pour les novices, synchroniser la main droite (chargée de jouer la mélodie) avec la main gauche (chargée de l'accompagnement) peut être un véritable défi. Les mouvements de chaque main demandent une certaine concentration, et une fois associés, ils peuvent tout de suite sembler plus compliqués à exécuter et à synchroniser. La clé ? La persistance ! À mesure que vous progresserez, votre coordination s'améliorera, et c'est précisément cette conquête progressive qui rend l'apprentissage du piano si gratifiant. En surmontant cette difficulté initiale, vous découvrirez le plaisir de créer de la musique à partir de vos propres mains.

Ce qu'il se passe dans le cerveau

Vous connaissez sûrement le fameux défi "pat your head and rub your stomach" qui consiste à se tapoter la tête avec une main tout en se frottant le ventre avec l'autre. Pas toujours facile hein ? Ce genre de petit jeu force l'hémisphère gauche de votre cerveau (responsable des mouvements de la partie droite de votre corps) à communiquer avec l'hémisphère droit de votre cerveau (responsable de la partie gauche de votre corps). Lorsqu'on joue du piano, c'est pareil, les deux hémisphères doivent communiquer en transmettant les informations via ce qu'on appelle le corps calleux. C'est cette partie du cerveau que vous développez lorsque vous travaillez votre indépendance des mains au piano ou lorsque vous vous amusez à faire des défis tels que "pat your head and rub your stomach". Si vous êtes musiciens, vous pourrez maintenant vous vanter d'avoir un corps calleux plus développé que la moyenne, et ça, c'est la classe ! 😎

Les étapes pour apprendre à jouer des deux mains au piano

1 - Choisissez une partition simple

Commencez par sélectionner un morceau de piano qui vous plaît et une partition adaptée à votre niveau de compétence. Que vous soyez adepte de la musique classique comme du jazz, les morceaux avec des mélodies claires et des accompagnements basiques et répétitifs sont idéaux pour débuter. Ça sera également l'occasion de travailler votre lecture de notes en décortiquant vos premières partitions de piano ! 

2 - Apprenez à jouer d'abord le rythme de la main gauche

Divisez la partition en deux parties : la main gauche (accompagnement) et la main droite (mélodie). Commencez par travailler le jeu main gauche seule en veillant à bien comprendre la séquence des notes que doit jouer votre main gauche, ainsi que le rythme auquel elle doit jouer. 

3 - Puis apprenez à jouer la partie de la main droite

Une fois que vous êtes à l'aise avec le jeu main gauche, passez à la main droite en faisant exactement le même procédé. Pratiquez-la séparément jusqu'à ce que vous maîtrisiez la mélodie.

4 - Jouez les deux mains en même temps, lentement

Vous maîtrisez chaque partie individuellement ? Vous pouvez à présent commencer à les jouer ensemble en veillant à bien vérifier sur la partition la manière dont les mains se synchronisent. Faites-le lentement au début pour vous habituer à coordonner les mouvements des deux mains. Concentrez-vous sur la synchronisation des mains et la précision rythmique avant de vouloir accélérer. Il vaut mieux travailler très lentement mais sur le bon rythme que l'inverse. 

5 - Répétez et accélérez

La répétition est la clé de la maîtrise au piano. Répétez le passage lentement plusieurs fois jusqu'à ce que vous vous sentiez à l'aise. Ensuite, augmentez progressivement la vitesse tout en maintenant bien la précision rythmique. Répétez cette étape autant de fois que nécessaire pour jouer le morceau entier à la vitesse souhaitée. Si vous n'arrivez pas à atteindre la vitesse souhaitée, n'hésitez pas à décomposer la partie que vous êtes en train de travailler en plusieurs morceaux pour travailler chaque morceau individuellement. 

Les exercices pour travailler son indépendance des mains

Relativisez, d'autres pianistes sont passés par là avant vous et ont rencontré la même difficulté technique ! Il existe justement des exercices spécifiques pour vous aider à développer une bonne indépendance des mains et une bonne technique pianistique. Si vous apprenez auprès d'un professeur de piano, n'hésitez pas à lui demander de vous proposer divers exercices pour travailler votre indépendance des mains mais aussi pour travailler d'autres aspects techniques comme la vitesse de vos mains, le mouvement des poignets ou la souplesse des gestes. Votre professeur pourra vous proposer des exercices personnalisés en fonction de vos difficultés techniques en les ajustant et en les complexifiant au fur et à mesure. Il pourra aussi vous corriger en direct pour vous permettre d'adopter directement la bonne position des mains et les bonnes habitudes nécessaires pour progresser. Si vous apprenez le piano en autodidacte, n'hésitez pas à aller fouiller dans les recoins d'internet et surtout de Youtube. Vous trouverez plein d'exemples d'exercices à reproduire par thèmes et par niveaux.

Voici quelques pistes pour vous aider : 

 

Laisser un commentaire