“Bleu” : la musique porte parole de nostalgie et de mélancolie

Aujourd’hui on vous partage une composition d’une jeune talent : Louis Bertholin. Dans Bleu, il raconte son expérience à Londres avec poésie et mélancolie. On vous en parle aujourd'hui...

Des montagnes Savoyardes aux rues Londoniennes...

Le jeune homme originaire de Tignes en Savoie nous raconte dans “Bleu” son expérience à Londres. En effet, le chanteur est parti là-bas afin de suivre une formation dans une école de musique. En rentrant en France avec la nostalgie du voyage qui s’imposait, il a décidé d’écrire “Bleu”. Un morceau qui retrace son voyage, mais qui a surtout le mérite de nous faire voyager.

129336572_578020203572603_3896481425104765585_n

Et sur ce banc a Parsons Green...

C’est donc la chanson française que Louis a choisi pour raconter son aventure à Londres. Et c’est avec beaucoup de poésie que le chanteur nous transporte dans ses souvenirs. Avec des paroles comme “Et sur ce banc a Parsons Green. Le long du parc, des voitures ou l’ont rêvaient de nos futurs” ou encore “Bien trop tôt pour voir les larmes couler à flots, perdu dans les rues de Londres : où tout un monde s’effondre”. En bref, une plume intéressante et reconnaissable que l’on suivra de prêt, et vous ? 

Laisser un commentaire